Toute la symbolique des clowns du peintre Bernard Buffet

Publié le : 30 novembre 20203 mins de lecture

La collection de clowns Bernard Buffet a rendu l’artiste peintre très célèbre. Il a commencé à peindre les visages de clown dès les années 50 et très vite ces portraits de clowns sont devenus sa marque de fabrique. Ces œuvres qui sont d’une grande pureté le rendront célèbre dans le monde entier.

Les clowns, une œuvre colossale

Au cours de son existence, Bernard Buffet a touché à de nombreux domaines artistiques, la peinture, la sculpture, la gravure… Mais la collection des clowns l’aura rendu célèbre dans le monde entier. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Estades, le spécialiste de l’œuvre de Bernard Buffet. La collection « clown bernard buffet » est d’une grande pureté et les différents visages d’Arlequin en sont la thématique. Visage d’Arlequin très allongé, tantôt gai, tantôt triste et une palette de couleurs allant du clair au sombre pour traduire ses états d’âme. Des traits noirs parfois très épais et des lignes audacieuses caractérisent le travail de l’artiste dans ces différentes œuvres. Les clowns de Buffet sont la traduction du mal-être profond  et de l’angoisse existentielle dont a souffert l’artiste-peintre tout au long de sa vie. Contrairement à différents autres artistes peintres de son époque, Bernard Buffet n’a jamais cherché à fuir le monde réel pour peindre une joie de vivre et un bonheur imaginaire.

Arlequin adulé dans le monde entier

Tout passionné de l’œuvre du clown bernard buffet a quelque part dans sa tête un visage d’Arlequin qui le séduit tout particulièrement. En effet, la collection des clowns a conquis les admirateurs de Buffet dans le monde entier. Le paradoxe de ce travail artistique est que le clown qui représente par excellence le symbole de l’humour et de l’amusement ne fait pas rire, mais qu’au contraire il apporte la tristesse. Arlequin a une grise mine et ne sourit pas, ses yeux traduisent une tristesse et une mélancolie profonde. Le maquillage ne suffit pas pour couvrir le mal-être des hommes en particulier celui de son créateur. Ce n’est pas parce que le clown fait rire les autres qu’il est lui-même heureux et joyeux dans la réalité.

Le clown, personnage central

Le clown bernard buffet est reconnaissable aisément, trait noir, quelques fois épais, formes bien délimitées… La palette des différents visages d’Arlequin traduit l’angoisse qui prévalait en France dans les années d’après-guerre en faisant particulièrement référence à celle dont a souffert Buffet tout au long de son existence. Les clowns ne sont en fait rien d’autre que des autoportraits du peintre lui-même.

Comment apprécier les peintures de l’artiste Pierre Cornu ?
Biographie et présentation de l’œuvre de l’artiste Jacques Truphémus

Plan du site