Comment le marché de l’art se digitalise aujourd’hui ?

Auparavant, la digitalisation de l’art a été toujours négligée et de nos jours ce n’est plus le cas. Malgré la crise économique, le marché de l’art n’est pas concerné de cette crise parce que certains musées ont su profiter de la révolution numérique. En faveur de l’internet, l’art prend une forme numérique et ainsi des visiteurs ont permis d’augmenter le chiffre d’affaires parce que toutes les transactions (ventes, visites, achats…) se font en ligne. Comment le marché de l’art s’est-il numérisé ?

La numérisation des œuvres d’art

En ce moment, la digitalisation de l’art est possible grâce à la technologie, d’où les œuvres d’art sont numérisées. Face à cela, le marché de l’art a reconnu aussi sa numérisation. La nouvelle technologie et les nouvelles expériences permettent aux amateurs d’art de créer des applications mobiles. Grâce à ces applications, des gens peuvent visiter des musées sans faire un déplacement et c’est une visite virtuelle qui se fait chez soi-même. Cette numérisation et la transformation de l’image en 3D et avec une qualité d’image à haute définition améliorent la visite de musée puisque la visite s’est transformée en audioguide et aussi avec le support d’un casque VR. Un autre avantage est que les œuvres d’art sont bien conservées à l’abri de toute détérioration.

Le marché de l’art sur internet

L’internet est un grand allié et un outil influent pour les artistes puisque c’est grâce à celui-ci que la digitalisation de l’art et son marché sont possibles. Des amateurs d’art peuvent faire des achats en ligne pour se procurer des œuvres ou des bijoux. En plus, les réseaux sociaux comme l’Instagram ou Facebook aident les artistes à trouver pas mal de clients et d’améliorer ses ventes. De ce fait, le marché de l’art sur internet a connu une croissance en 2018 parce qu’il a atteint 5 milliards de dollars aujourd’hui, qui revient à 12 % du montant de deux années précédentes.

Une sécurité de ses oeuvres d’art grâce à la numérisation.

Vu que les visites et les achats se font par internet et chez soi-même, les technologies assurent la sécurité des transactions comme les certificats d’authenticité digitaux pour pouvoir protéger les œuvres des artistes. Comme le terme est numérisation, la dématérialisation inclut aussi les monnaies virtuelles. La sécurité est ainsi importante et c’est pourquoi un système informatique de partage de données a été créé, appelé la blockhain qui permet la sécurisation de transactions dans le marché de l’art et d’assurer l’authenticité des œuvres.

Comment apprécier les peintures de l’artiste Pierre Cornu ?
Biographie et présentation de l’œuvre de l’artiste Jacques Truphémus